Philosophy of Time

Séminaire “Philosophie du temps”
Université de Neuchâtel – Automne 2019

Résumé :
Dans ce séminaire (niveau bachelor), nous explorerons les principaux problèmes auxquels sont confrontés les philosophes contemporains qui travaillent sur le concept de temps : « le temps existe-t-il ? », « le temps passe-t-il ? », « le futur est-il ouvert ? », « peut-on voyager dans le passé ? », « comment expliquer l’existence des objets à travers le temps ? », « comment expliquer notre identité diachronique? ». En particulier, nous tenterons de voir si certaines de nos intuitions au sujet du temps peuvent être réconciliées avec ce que nous disent nos meilleures théories scientifiques.

Séances :
18 sept. Introduction
25 sept. L’irréalité du temps (McTaggart “L’Irréalité du temps”)
1 oct. La théorie-A vs la théorie-B (Zimmerman “The Privileged Present: Defending an “A-Theory” of Time”) (cette séance a exceptionnellement lieu un mardi à 08h15)
9 oct. Une objection épistémique aux théories-A non-présentistes (Braddon-Mitchell “Comment savons-nous que maintenant c’est maintenant?”)
16 oct. La théorie de la relativité restreinte (Dainton “Special Relativity”)
23 oct. Le futur ouvert (Grandjean “How is the Asymmetry between the Open Future and the Fixed Past to be understood?”)
30 oct. Le temps branché (Benovsky “Branching and (In)determinism”)
06 nov. Semaine de lecture
13 nov. Liberté et déterminisme (Ney “Free Will”)
20 nov. Conférence: Helen Steward (Leeds) “What is Determinism?” (cette séance a exceptionnellement lieu en salle B.2.75)
27 nov. Les voyages dans le temps (Lewis “Les paradoxes du voyage dans le temps”)
4 déc. Le persistance des objets (Kurz “Introduction to Persistence: What’s the problem?”)
11 déc. L’identité personnelle (Parfit “Personal Identity”)
18 dec. Conclusion

Évaluation :
Ce séminaire est noté et rapporte (si réussi) 4 crédits ECTS à faire valoir dans le pilier (principal ou secondaire) de Bachelor « Philosophie ». La note est attribuée en fonction des 3 critères suivants : le travail écrit (1/2), l’exposé en classe (1/4) et la participation (1/4).

Le travail écrit (entre 8 et 12 pages) porte sur un texte préalablement étudié en classe. Il doit comporter une introduction (formulation de la problématique, présentation de la structure du travail), une analyse des principaux arguments (évaluation des prémisses et de la validité logique), d’éventuelles objections et réponses, ainsi qu’une conclusion.

L’exposé en classe (entre 30 et 45 minutes) consiste en la présentation d’un texte à l’aide d’un support (présentation Powerpoint/LaTeX ou hand out). Il doit permettre d’identifier les principales thèses du texte en question, ainsi que les différents arguments. L’exposé doit aussi comprendre une réflexion critique sur le texte afin de susciter une discussion en classe. 

La participation renvoie aux interventions des étudiants durant le semestre. Il est en effet attendu que les étudiants lisent chacun des textes discutés en classe et préparent, pour chaque séance, au moins une question ou une objection à soumettre à l’exposant.

Sauf exception, les travaux écrits doivent être rendus au plus tard deux semaines après l’exposé en classe.

Consignes rédactionnelles de la FLSH: https://www.unine.ch/files/live/sites/philo/files/shared/documents/COURS/Consignes%20et%20DIrectives/ConsignesRedactionnellesFLSH-2016.pdf

Informations pratiques
Le séminaire “Philosophie du temps” a lieu tous mercredis du semestre d’automne 2019 de 14h15 à 15h45 dans l’alvéole de philosophie (B.1.E42), située dans la bibliothèque de la FLSH (Espace Tilo-Frey 1). Le séminaire débutera le mercredi 18 septembre et se terminera le mercredi 18 décembre 2019.

Tous les textes du séminaire peuvent être téléchargés sur la page “Moodle” de l’UniNE: https://moodle.unine.ch

Bibliographie :
ALBERT, David, (2000) Time and Chance. Cambridge: Harvard University Press.
BARON, Sam, MILLER, Kristie, (2019) An Introduction to the Philosophy of Time. Cambridge: Polity Press.
BENOVSKY, Jiri, (2013) ‘Branching and (In)determinism’, in Philosophical Papers. Vol. 42, pp. 151-173.
BENOVSKY, Jiri (ed.), (2017) Philosophie du temps. Genève: La Baconnière.
BRADDON-MITCHELL, David, (2017) ‘Comment savons-nous que c’est maintenant maintenant?’, in Philosophie du temps. J. Benovsky (ed.), Genève: La Baconnière, pp. 305-314.
DAINTON, Barry, (2010) ‘Special Relativity’, in Time and Space. Second edition. New York / London: Routledge, pp. 313-327.
FINE, Kit, (2005) ‘Tense and Reality’, in Modality and Tense: Philosophical Papers. Oxford: Oxford University Press, pp. 261-320.
GRANDJEAN, Vincent, (2019) ‘How is the Asymmetry between the Open Future and the Fixed Past to be characterized?’, in Synthesehttps://doi.org/10.1007/s11229-019-02164-2
HASLANGER, Sally, KURTZ, Roxanne, (2006) Persistence: Contemporary Readings. Cambridge: MIT Press.
LE POIDEVIN, Robin, MACBEATH, Murray (eds.), (1993) The Philosophy of Time. Oxford: Oxford University Press. 
LEWIS, David, (1986) On the Plurality of Worlds. Oxford: Blackwell.
LEWIS, David, (2017) ‘Les paradoxes du voyage dans le temps’, in Philosophie du temps. J. Benovsky (ed.), Genève: La Baconnière, pp. 391-412.
MAUDLIN, Tim, (2012) Philosophy of Physics: Space and Time. Princeton: Princeton University Press.
McTAGGART, John, (1908) ‘L’irréalité du temps’, in McTaggart: temps, éternité, immortalité. S. Bourgeois-Gironde (ed.), Paris: L’Eclat, pp. 91-117.
MEYER, Ulrich, (2013) The Nature of Time. Oxford: Oxford University Press.
NEF, Frédéric, SCHMITT, Yann, (2017) Ontologie. Paris: Vrin.
NEY, Alyssa, (2014) ‘Free Will’, in Metaphysics: An Introduction. New York / London: Routledge, pp. 239-258.
PARFIT, Derek, (1975) ‘Personal Identity’, in Personal Identity. J. Perry (ed.), Berkeley / Los Angeles / London: University of California Press, pp. 198-221.
PRIOR, Arthur, (1967) Past, Present and Future. Oxford: Clarendon Press.
SHOEMAKER, Sydney, (2017) ‘Le temps sans changement’, in Philosophie du temps. J. Benovsky (ed.), Genève: La Baconnière, pp. 131-159.
SIDER, Theodore, (2001) Four-Dimensionalism. Oxford: Oxford University Press. 
WILIAMSON, Timothy, (2015) Modal Logic as Metaphysics. Oxford: Oxford University Press.
ZIMMERMAN, Dean, (2008) ‘The Privileged Present: Defending an “A-Theory” of Time’, in Contemporary Debates in Metaphysics. J. Hawthorne, T. Sider & D. Zimmerman (eds.), Oxford: Blackwell, pp. 211-225.
ZIMMERMAN, Dean, (2011) ‘Presentism and the Space-Time Manifold’, in The Oxford Handbook of Philosophy of Time.C. Callender (ed.), Oxford: Oxford University Press, pp. 163-246.